Les métiers que les robots intelligents vont nous prendre en premier

Nos économistes et politiciens ne cessent de nous dire que la révolution robotique va changer les métiers de demain car l'arrivée des robots va faire disparaitre certaines professions.

 

 

Six professions sont particulièrement menacées et ne sont pas forcément celles auxquelles on pourrait penser.

Dans un premier temps il y a les chauffeurs de camions, car l'avenir de l'automobile s'oriente sur la conduite autonome.

Puis les ouvriers du bâtiment car SAM (le maçon semi-automatique) est deux à trois fois plus productif qu’un maçon humain, en étant capable de poser 1 200 briques par jour. Les bulldozers et les grues deviendront aussi rapidement autonomes.

Il y a ensuite les conseillers juridiques où des outils de recherches de législations ou d'analyse de contrats sont de plus en plus pertinents.

Dans le milieu médical, Les robots médicaux font des progrès très rapides. Ils devraient bientôt participer activement aux diagnostics et aux interventions chirurgicales.

Pour la comptabilité, des logiciels comptables sont déjà capables d'établir des bilans, des balances financières et vérifier les écritures. Et certaines machines sont déjà capables de détecter des évolutions et des tendances plus rapidement et précisément que des experts.

Pour finir, le milieu de la vente est fortement menacé. Au fur et à mesure que les consommateurs passeront de plus en plus par le commerce électronique, les vendeurs disparaitront.

Si cela fait peur de prime abord, il faut se rappeler de notre histoire où des professions ont disparus au profit de nouvelles idées.