Les moteurs de recherche se mettent au vert

A ce jour, Il y a 3 moteurs de recherche écolo :

1. Ecosia : le moteur de recherche écolo qui plante des arbresEcosia

Ce moteur a été créé en 2009 à Berlin et agit en faveur de la pérennité et la conservation des forêts. Partenaire de la fondation WWF, cette start-up plante des arbres à chaque nouvelle requête effectuée par les internautes. Au total, 80% des bénéfices publicitaires sont réservés à des programmes de plantation d’arbres à travers le monde. Depuis la création du site, plus de 2 millions d’arbres ont été plantés, et ce n’est pas tout, Ecosia s’engage à limiter ses émissions de CO2 .
www.fr.blog.ecosia.org

2. Lilo : le moteur de recherche aux projets sociaux et environnementaux

Lilo

Lilo, start-up française, a été fondée en 2014 grâce à la plateforme de financement participatif Ulule. Depuis 2015, Lilo propose aux internautes de participer au financement de projets sociaux et environnementaux en distribuant des sommes annuelles. Ces dons sont représentés par un compteur de “gouttes” et sont reversés à de nombreuses associations ou autres ONG (Organisations Non Gouvernementales). Lilo possède évidemment une empreinte carbone neutre afin de limiter son impact environnemental.
www.lilo.org/fr

3. Ecogine : le moteur de recherche associatif made in France

Ecogine

Fan du “made in France”, alors ce moteur de recherche a tout pour vous satisfaire. Créé par trois étudiants de Polytech’Nantes en 2008, le fondement de requête est le même que les deux autres moteurs de recherches. Grâce aux publicités, 10% des recettes collectées est reversé à des associations solidaires choisies par les utilisateurs. Ces dons sont disponibles dans la rubrique “Associations Soutenues” et visibles à tous. Depuis 2009, il s’engage à racheter le CO2 consommé par les data-centers, les serveurs ainsi que le terminal de l’utilisateur lors des recherches.
www.ecogine.org