Matériel informatique avec bon impact environnemental

L’Ère du « Zéro papier »

La consommation des équipements informatiques représente 13% de notre consommation totale en France. Le milieu informatique qui a voulu montrer une image propre par le slogan "Zéro Papier" représente tout le contraire, des statistiques ont montré l'effet inverse. On constate une augmentation de 24% de notre consommation papier car on préfère lire sur papier, de ce fait, les mails sont souvent imprimés.

L'ère de l'informatique a contribué et continue à contribuer au réchauffement climatique. Tout d'abord la fabrication de matériel tel que les serveurs ou ordinateurs consomme énormément de combustibles et d'eau claire pour le traitement du silicium. Leurs utilisations requièrent beaucoup d’énergie. La fabrication d'un ordinateur nécessite 240 kg de combustible et 22kg de produits chimiques toxiques et une tonne et demie d'eau. Chaque PC produit en moyenne 1000 tonnes de CO2 par an. Une heure d'échange d'emails représente 400 allers-retours Paris/New York en avion.

Les bonnes pratiques à adopter pour une empreinte carbone minimale

Mais il est possible de réduire l'impact environnement des technologies de l'information et des communications. Pour cela il faudrait éviter de mettre systématiquement à jours les versions logiciels ou applicatives qui augmentent les ralentissements, sauf si elles contribuent à une amélioration de la sécurité, et par ce biais indirect incite à consommer un nouveau produit pour être plus performant. Il faut au maximum allonger la durée de vie des équipements.

Il est important de mettre en veille ou éteindre les périphériques non utilisés comme les imprimantes et les écrans. Et lorsque vous le pouvez faite une journée sans technologie, il est bon d’éteindre un maximum de produit électronique.

L'utilisation d'un ordinateur portable consomme de 50% à 80% de moins d'énergie qu'un PC fixe.

Quand on connait l'adresse d'un site, s'y rendre directement ou l’insérer dans ses favoris, plutôt que de passer par un moteur de recherche car ses requêtes sont très consommatrices en énergie.

Le respect de l'environnement fait partie des facteurs à prendre en compte dans les projets informatiques du futur. Avec quelques gestes simples, on peut diminuer notre empreinte carbone sur l'environnement. Une dernière astuce : vider sa boite email, stocker le moins possible, car le volume des données double tous les 2 ans et 1 data-center représente au niveau énergétique jusqu’à  40 000 foyers.

0
0
0
s2smodern