Fibre Optique

Quelle technologie utiliser entre l'ADSL, la fibre optique et les technologies alternatives pour accéder à Internet ?

Le temps où le modem téléphonique était l’unique moyen d’accès à Internet est largement terminé. Les solutions techniques pour accéder à Internet se sont accrues ces dernières années. Cet article propose de faire le point sur les différentes technologies.

L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line ou en français « ligne d’abonné numérique asymétrique ») appartient à la famille des technologies xDSL, qui s’appuient sur le réseau téléphonique traditionnel. Elle présente deux inconvénients. D’une part, elle est « asymétrique », c’est-à-dire que vous mettez beaucoup plus de temps à envoyer un fichier qu’à le recevoir et ensuite c’est son débit. Qui plus est, ce débit a tendance à se dégrader à mesure que vous habitez loin de votre « répartiteur ».

LA FIBRE OPTIQUE FTTH (FIBER TO THE HOME)

La fibre optique permet de gagner des débits nettement supérieurs à ceux de l’ADSL. Par ailleurs avec la fibre on peut aussi recevoir la télé en haute définition voire en ultra haute définition sur plusieurs postes en même temps. Autres avantages par rapport à l’ADSL : le débit est symétrique, c’est-à-dire que le débit montant est aussi élevé que le débit descendant et le temps d’attente (« ping ») est très court. Un détail qui peut être important, notamment pour les passionnés de jeux en ligne.

Pour bénéficier de la fibre optique, il faut que le logement soit « éligible ».

LES TECHNOLOGIES ALTERNATIVES

Le satellite

Plusieurs opérateurs proposent des offres de liaison à Internet par satellite. Accessibles depuis l’ensemble du territoire, elles visent en réalité les habitants de zones non desservies par l’ADSL. Il faut dire que ces abonnements sont généralement assez chers et donnent un accès limité à Internet et aux messageries.

La 4G

Des opérateurs proposent des box Internet fonctionnant grâce au signal 4G. Pour en bénéficier, il ne faut pas être trop exigeant, d’une part parce qu’elle ne permet pas de recevoir la télé et d’autre part parce que le débit réel varie en fonction du nombre d’utilisateurs simultanés de la 4G dans le quartier. Cette technologie est à réserver à ceux qui n’ont pas accès à l’ADSL et dont le logement est bien couvert en 4G par au moins un opérateur.

 

0
0
0
s2smodern